Ego Maniac

Je ne résiste pas très longtemps aux nouvelles sorties de chez Hugo … Ahh la romance … ! Encore un livre qui est passé devant tous ceux qui attendent depuis une éternité dans ma PAL … Lui aura tenu quoi … Un mois ?

(PS : Pour l’année 2019 plus de notes (je n’en mettrai que sur Livraddict) mais une « notation » par ressenti, de j’ai détesté au coup de coeur !)

egomaniac-1118651-264-432

 

Titre : Ego Maniac

Autrice : Vi Keland

Edition : Hugo roman – New romance

Parution : 8 novembre 2018

Pages : 340

 

*Avis sans spoiler*

Résumé

Ils n’ont rien en commun mais vont devoir partager leur bureau…

Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L’adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l’occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement…

Son monde s’effondre lorsqu’elle découvre que ce bureau n’est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ?

Pour des raisons très personnelles, Drew n’a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d’une escroquerie. Certes, il n’y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres
qu’il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.

 

J’ai détesté
Déception
Je n’ai pas aimé
Avis neutre
J’ai aimé
J’ai beaucoup aimé
Coup de coeur

Avis

On y suit Emerie, psychologue matrimoniale, qui suite à une arnaque va se retrouver à louer un bureau dans les locaux de Drew, avocat spécialisé dans les divorces. Partager un bureau semble plus complexe que l’on peut se l’imaginer, surtout quand une certaine tension anime les deux occupants.

J’ai globalement apprécié ma lecture, son ton léger et drôle, et sa juste touche de drama bien dosé, enfin presque. Mais, parce qu’en commençant mon avis par la phrase précédente vous vous doutez qu’il y a un mais, ce n’est pas un coup de cœur ni une suuuuper lecture.

Déjà parce que même si j’ai apprécié leur répartie et leur relation, je ne me suis pas attachée aux personnages. Ils sont sympathiques mais tout le long du livre je suis restée très distante, je ne me suis jamais impliquée émotionnellement dans la relation, j’ai juste suivi ça de loin. Et ça, ça me gène beaucoup dans une romance. J’aime ressentir les mêmes choses que les personnages et ça n’a pas été le cas ici.

Et puis aussi à cause des péripéties finales qui sont pour moi inutiles à l’intrigue, surfaites, immatures et décevantes. Oui, tout ça ! Je n’ai vraiment pas aimé cette fin. Pour moi ça a été mis ici juste parce qu’il fallait un peu de rebondissements, juste parce que tout s’est trop bien passé. Comme dit plus haut, le drama était hyper bien dosé, tout juste ce qu’il faut pour nous torturer un peu. Mais visiblement ce n’était pas assez, alors vas-y que j’en rajoute une bonne grosse couche vers la fin pour faire monter la tension du lecteur. Parfois ça fonctionne, mais pas ici, vraiment pas … Cela s’est senti que ce n’était qu’un prétexte, que ça aurait pu être réglé très vite juste par la communication (qui n’avait pas fait défaut aux personnages jusque là). Le pourquoi du comment l’événement perturbateur de cette fin ne ressemble pas du tout aux personnages qu’on a connu jusque là et ça a gâché la fin de ce livre.

En bref

Malgré tout je garderai un assez bon souvenir de ce livre. D’ailleurs j’avais eu du mal à démarrer puis que j’ai finalement dévoré en une journée ! C’est juste dommage d’avoir ajouter du drama à la fin …

Les points positifs :
– La légèreté et le comique de certaines situations
– La répartie des personnages

Les points négatifs :
– Des personnages pas très attachants à mon goût
– Des péripéties de fin inutiles et surfaites

Publicités

2 commentaires sur “Ego Maniac

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ma petite étagère

Le plaisir de lire

Red and Books

Drink tea and read a lot

Bookflix & Chill

Bienvenue!

Claire & Books

Blog Littéraire

Armoire à lire

Découvrez de nouvelles lectures

The world of Cassie

Blog littéraire, mais pas que...

Idées-A-Lire

des romans, toujours des romans

Les lectures de Dobby

"Hapiness can be found, even in the darkest of times, if only one remembers to turn on the light."

Le gout du risque

Le gout du risque, l'amour des livres

Dans la bulle de Cha

On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. - Albus Dumbledore

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

dear ema - blog littéraire

a book, a coffee, a cat

%d blogueurs aiment cette page :