Je peux te voir

Une petite lecture pour le Prix à Lire et à Liker 2019 organisé par la librairie Mémoires7. Un livre que je n’aurais pas acheté si je ne participais pas au jury de ce prix, et je suis bien contente de l’avoir découvert !

(PS : Pour l’année 2019 plus de notes (je n’en mettrai que sur Livraddict) mais une « notation » par ressenti, de j’ai détesté au coup de coeur !)

couv49385030

Titre : Je peux te voir

Autrice : Carine Rozenfeld

Edition : Gulfstream

Parution : Octobre 2018

Pages : 272

 

*Avis sans spoiler*

Résumé

Alors qu’il se réveille après un mois de coma, unique survivant d’un accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents, Maxime Vidal est pris en charge par le Pater. L’homme lui apprend que son expérience de mort imminente à développé chez Max un don très particulier : la vision à distance. Isolé de tout, le garçon apprend à maîtriser ses capacités, sous l’œil exigent de son mentor dont le but avoué est de faire de lui un espion surdoué à sa solde. Lors d’une mission, Max fait une découverte qui bouleverse ses certitudes et le pousse à fuir pour tenter d’apprendre la vérité. Mais le Pater ne compte pas laisser partir son meilleur élément sans réagir. Pour le retrouver, il envoie à sa recherche la jeune Liza, dotée des mêmes aptitudes. Une course-poursuite très particulière s’engage alors, mettant en scène des jeux de superpouvoirs entre êtres hors du commun…

 

J’ai détesté
Déception
Je n’ai pas aimé
Avis neutre
J’ai aimé
J’ai beaucoup aimé
Coup de coeur

Avis

Avant de donner mon avis, je vous partage le résumé de Livraddict, qui n’est pas le même que celui de la 4e, car il donne plus d’informations sans pour autant spoiler :

Alors qu’il se réveille après un mois de coma, unique survivant d’un accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents, Maxime Vidal est pris en charge par le Pater. L’homme lui apprend que son expérience de mort imminente à développé chez Max un don très particulier : la vision à distance. Isolé de tout, le garçon apprend à maîtriser ses capacités, sous l’œil exigent de son mentor dont le but avoué est de faire de lui un espion surdoué à sa solde. Lors d’une mission, Max fait une découverte qui bouleverse ses certitudes et le pousse à fuir pour tenter d’apprendre la vérité. Mais le Pater ne compte pas laisser partir son meilleur élément sans réagir. Pour le retrouver, il envoie à sa recherche la jeune Liza, dotée des mêmes aptitudes. Une course-poursuite très particulière s’engage alors, mettant en scène des jeux de superpouvoirs entre êtres hors du commun…

Il y a marqué sur la 4e « Haletant », et c’est le terme qui correspond le mieux à ma lecture ! En effet, dès les premières lignes on découvre le personnage principal en fuite, traqué. Et après l’action ne s’arrête jamais dans ce court roman, on est pris dans la fuite de Max, à chercher avec lui des éléments du passé qui lui permettront de reconstituer le puzzle de sa vie passée et présente.

J’ai vraiment apprécié le côté fantastique du livre, avec ces personnages aux aptitudes hors du commun et j’aurais d’ailleurs aimé être d’autant plus immergée parmi eux et en découvrir plus !

Sa mère, quand il était plus jeune, lui disait tout le temps qu’il n’y avait pas de hasard. Que la vie nous menait toujours là où on devait se trouver, même si on ne le comprenait pas tout de suite.

L’écriture de Carina Rozenfeld est particulière et pour une fois je ne dirai pas mon fameux « fluide et agréable », mais plutôt « riche et qui transporte ». Car bien que le livre soit mince, et que je l’ai lu en une journée, je trouve que sa plume doit être savourée pour être comprise, il faut prendre le temps de lire et cela rend ce thriller encore plus palpitant. Et d’un autre côté elle reste largement accessible.

Les personnages secondaires sont très bien traités je trouve, ils sont profonds et intrigants et on arrive très facilement à se les représenter et surtout à les apprécier. Je pense notamment aux allié(e)s que Max va se faire pendant sa fuite, mis à part un tic de langage agaçant d’Adrien, je les ai beaucoup aimés.

Bon parlons des choses qui fâchent … Les points négatifs.

Déjà la dernière partie du roman, que j’ai trouvée plus fade que le reste. On est vraiment immergée dans l’action et tout à coup ça retombe comme un soufflet, il n’y a plus vraiment d’action, et c’est dommage. Cela remonte un peu vers la fin mais trop tard, on m’avait déjà perdue.

Il y a ensuite les capacités exceptionnelles des adolescents, les recherches dessus, les expériences de mort imminente … Tout cela n’est finalement qu’effleuré et c’est dommage car il y avait de la matière très intéressante !

En bref

Une bonne découverte même si j’aurais aimé que certains aspects soient plus poussés et que la fin ne soit pas aussi fade et facile.

Les points positifs :
– l’action pendant la majeure partie du roman
– l’évolution des relations de Max
– les personnages aux aptitudes rares

Les points négatifs :
– la fin fade et trop facile
– le manque d’approfondissement des thèmes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ma petite étagère

A la recherche de bons moments de lecture

Red and Books

Drink tea and read a lot

Bookflix & Chill

Bienvenue!

Claire & Books

Blog Littéraire

Armoire à lire

Découvrez de nouvelles lectures

The world of Cassie

Blog littéraire, mais pas que...

Idées-A-Lire

des romans, toujours des romans

Les lectures de Dobby

"Hapiness can be found, even in the darkest of times, if only one remembers to turn on the light."

Le gout du risque

Le gout du risque, l'amour des livres

Dans la bulle de Cha

On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. - Albus Dumbledore

Un livre en hiver

Vous reprendrez bien encore un peu de lecture ?

elleagetseschroniques.wordpress.com/

A small reader in a big universe

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

dear ema - blog littéraire

a book, a coffee, a cat

%d blogueurs aiment cette page :